C'est la fin de saison pour de nombreuses séries, et c'est donc l'occasion de rattraper sont retard ou de découvrir des petites perles télévisuelles.

Lors de l'écoute du dernier podcast du Village, plusieurs mots clés m'ont interpellé : série britannique, ados, super pouvoirs, nomination aux BAFTA. Une série britannique qui parle de jeunes développant des super pouvoirs ? Ca ne peut pas être pire que Heroes...

Je me suis donc lancé dans la très petite première saison de Misfits (6 épisodes de 45 min) diffusée en novembre 2009 au Royaume Uni. Et là : gros choc télévisuel. Je me demande encore comment la télé française (excepté Canal +) ne souffre pas encore d'un complexe d'infériorité face à sa voisine anglaise.

une-seconde-saison-pour-misfits1.jpg

C'est pourtant simple : 5 jeunes condamnés à effectuer des travaux d'intérêts généraux sont pris dans un violent orage et frappés par la foudre (sigh !). Chacun commence alors à développer des aptitudes extraordinaires : invisibilité, lecture des pensées... Mais un évènement particulier se déroulant lors du premier épisode va les pousser à prendre leurs responsabilités (ou pas) et tenter de gérer leurs nouveaux pouvoirs.

Ici, pas d'épisodes lourds justement consacrés à l'apprentissage des pouvoirs. Ils font avec, c'est tout. D'ailleurs, ils se manifestent au début de façon assez erratique. Les jeunes acteurs sont très bons dans leurs rôles respectifs et leurs actions plutôt réalistes (malgré le contexte fantastique de la série). Ajoutez à ça une dose d'humour british, un peu de trash (qui lui donne un petit côté Kick Ass, surtout via le personnage de Nathan), une esthétique soignée qui réussit à mettre en valeur une cité de banlieue plutôt grise et enfin un BAFTA Award 2010 comme Best drama serie et vous avez tous les arguments qu'il faut pour la commencer...

Une petite bande annonce pour la route ?